Attention si une franchise vous accorde une réduction de 50 % des droits d'entrée !

Une Réduction du montant du droit d'entrée est d'abord un signe d'injustice, car au sein d'un même réseau il est essentiel que tous les membres sachent qu'ils sont traités, avec égalité, avec les mêmes avantages et les mêmes contraintes.
N'est-il pas injuste que certains paient moins que d'autres ?
Et pourquoi d'autres encore n'obtiendraient-ils pas 60 ou 75 % de réduction, voire la gratuité ?
Comment faire confiance à un franchiseur qui fait des prix à la tête du client ? Fera t'il la même chose pour les marges qu'il prend sur ses produits, sur ses services, sur les royalties ?
Pourquoi accorder une telle réduction de droit d'entrée ?
Les franchiseurs qui font ce genre de cadeaux sont dangereux pour eux et pour les franchisés. Voyons pourquoi !

Rappelons-nous pourquoi on paye un droit d'entrée !

Pour rémunérer les avantages que le franchiseur nous accorde lors de l'entrée dans le réseau  et qui sont, en général :
1) le droit d'utiliser la marque, le concept, le savoir-faire. C'est important pour le franchisé mais cette somme permet aussi d'amortir les investissements du franchiseur pour élaborer son concept et concevoir et préparer son réseau. Ces investissements ont souvent été financés par un prêt ou par un prélèvement sur le fond de roulement des unités pilotes. Il faut des recettes pour le rembourser.
2) le droit de s'installer, parfois en exclusivité, dans une ville donnée.
3) l'aide à la recherche et à la sélection du local.
4) l'aide pour monter le plan de financement et le dossier de prêt bancaire
5) l'aide pour aménager la boutique ou faire les plans ou installer le matériel.
6) la formation et l'assistance à l'ouverture.
7) une assistance renforcée dans les premiers mois.
8) etc.. suivant les cas

Chaque nouveau franchisé représente un coût important pour le franchiseur

Or on constate déjà que les franchiseurs hésitent à fixer leurs droits d'entrée assez haut pour couvrir le coût réel pour eux de chaque nouveau franchisé entrant dans le réseau. En effet, il ne faut pas oublier qu'à tous les avantages ci-dessus, il y a un coût souvent très lourd qui s'ajoute et qui est le coût du recrutement des franchisés : la publicité dans les salons, les magazines, les sites internet, le temps passé à vendre la franchise au futur franchisé, à le sélectionner, à monter son projet, etc, etc…
C'est pourquoi les experts en franchise constatent que le droit d'entrée ne couvre en moyenne que 65 % du coût réel d'acquisition et de lancement d'un nouveau franchisé car le franchiseur oublie généralement aussi de compter son propre temps alors qu'il doit payer du personnel pour le remplacer dans ses unités en succursale pendant qu'il s'occupe de ses franchisés. Rien n'est gratuit, tout a un coût.
C'est essentiel car si un nouveau franchisé coûte 15 000 euros à son franchiseur et si le droit d'entrée n'est que de 10 000 euros, le franchiseur perd 5 000 euros par nouveau franchisé et il ne récupérera cette somme que sur les royalties ou sur les produits qu'il vend au franchisé. Mais ce qui est peut-être encore plus gênant, c'est que chaque nouveau franchisé affaiblit sa trésorerie de 5000 euros.

Que se passe t'il si le franchiseur baisse le droit d'entrée de 50 % pour certains franchisés ?

1) Ce sont les royalties payées par les autres franchisés qui n'ont pas eu de réduction qui paient la réduction accordée à certains franchisés. C'est choquant et injuste. Les tribunaux de pays expérimentés en franchise comme la France, condamnent cette injustice.
2) Mais aussi, les recettes du franchiseur baissent alors même que le nombre de franchisés qui entrent dans le réseau augmente parfois dans un premier temps car ils sont attirés par la réduction. Conséquence, le franchiseur doit puiser 10 000 euros dans sa trésorerie par nouveau franchisé au lieu de 5 000 euros. Et il aura peut-être deux fois plus de nouveaux franchisés ce qui va donc multiplier par quatre ce qu'il va devoir puiser dans sa trésorerie pour financer son développement. Exemple : si un franchiseur recrute de cette façon 10 franchisés en un an au lieu de 5, sa trésorerie diminuera de 100 000 euros !
3) En conséquence, très nombreux sont les franchiseurs qui font faillite quand ils baissent leurs droits d'entrée…… ou qui diminuent leurs services aux nouveaux franchisés ou aux anciens franchisés pour faire des économies. Mais ce sont alors des économies faites sur le dos des franchisés qui ne reçoivent plus autant de services que nécessaire et qui sont à leur tour mis en danger.
En conclusion, une réduction importante accordée à certains franchisés est donc le plus souvent injuste et très dangereuse. Elle conduit souvent à de graves difficultés financières mais détruit presque toujours la relation de confiance entre les franchisés et le franchiseur. Cette pratique est condamnable et les candidats à la franchise doivent savoir qu'un réseau qui fait de tels cadeaux est un réseau qui a déjà des problèmes financiers ou risque fort d'en avoir bientôt.

La rédaction vous recommande les articles suivants :
Pourquoi le droit d'entrée est-il justifié en franchise ?
Droit d'entrée et redevance : quelles obligations pour le franchisé ?



Jean Samper
Fondateur d'AC Franchise
Membre du collège des experts de la fédération française de la franchise
Co-Fondateur de l'IFCN (International Franchise Consultant network)

Articles similaires

Ouvrir une franchise dans l'alimentaire

par Dorsaf Maamer - un mois

Se lancer à son compte en adhérant à un réseau de franchise offre plusieurs avantages à un jeune porteur de projet à condition que cela soit ...

Devenir franchisé ou reprendre une entreprise existante ?

par MA - un mois

Dans un projet d'entreprenariat, on peut se demander si l'on souhaite le faire en s'adossant au savoir-faire d'une franchise ou en reprenant une entreprise déjà existante. Quels sont les points à prendre en compte pour choisir entre...

Comment relancer un franchiseur ou compléter et renvoyer votre demande de contact

par Jean Samper - 3 mois

Lorsqu’un franchiseur ne vous a pas répondu dans les 15 jours vous pouvez vous-même le relancer. De même, vous pouvez désormais corriger, modifier, compléter et renvoyer vos demandes.     Comment faire ? Allez sur votre compte ...

Informations clés

  • Crée le: 22/02/13 01:00

Les franchises qui recrutent