FRANCHISE BUSINESS CLUB (FBC)

Franchise conseil developpement recrutement Salon Franchise & Entreprise Spécialistes divers Fédérations et associations de la franchise

Activité(s) : Ateliers et échanges gratuits entre franchiseurs

Comment devenir un bon franchiseur ?

Pour devenir un bon franchiseur il faut la réunion de plusieurs conditions : connaître son métier sur le bout des doigts, détenir un savoir-faire et être en mesure de le transmettre à ses futurs adhérents. Et surtout être rentable dans les conditions d'un franchisé et pouvoir aider ses franchisés à se rentabiliser.

Devenir un bon franchiseur passe donc par plusieurs étapes. Nous résumons les premières ci-dessous.

1) Pouvoir prouver et expliquer la réussite de son concept

Avant le lancement d’un concept en franchise, l’enseigne doit pouvoir prouver au franchisé que son concept a été éprouvé, testé et amélioré durant deux ou trois ans dans une ou deux unités pilotes. Nous ne pouvons parler de franchise que s’il y a un savoir-faire qui pourra être transmis aux franchisés.

Le franchiseur  doit se comparer avec les autres afin d’améliorer ses techniques de travail et son concept. Il doit être capable d’apporter un plus par rapport à la concurrence. Qu’est-ce qui le différencie des autres enseignes du secteur ? Dans certains secteurs la concurrence est rude et la transmission du savoir-faire doit surtout être garante d'un avantage concurrentiel pour le nouveau franchisé.

C’est dans les habitudes d’un franchiseur de mettre en avant les avantages de son concept mais il doit aussi insister sur les inconvénients afin que les franchisés appréhendent tous les aspects du métier et du réseau.

2) Définir le type d’accompagnement qui sera donné au franchisé

Après avoir validé l’existence du savoir-faire et sa transmissibilité, l’enseigne doit définir quel niveau d’accompagnement elle  souhaite mettre en place afin d’assurer l’assistance de ses futurs adhérents. Quel type de formation ? Quels outils marketing et communication ? Quelle assistance publicitaire ? Quelle assistance permanente ?....

En entrant dans un réseau de franchise au savoir-faire bien défini, le nouveau franchisé doit pouvoir s'attendre à des méthodes de commercialisation spécifiques, de procédés techniques de fabrication, de méthodologies innovantes. …Toutes ces particularités ne pourront que favoriser le succès d'une nouvelle unité de franchise !

3) Définir le profil du franchisé en corrélation avec l'accompagnement

L'enseigne doit ensuite définir le profil des futurs franchisés recherchés. Alors que certains préfèrent opter pour des personnes issues du métier pour avoir moins de thèmes de formation à aborder, d’autres franchiseurs n’hésitent pas à recruter des néophytes à qui ils veulent apprendre les différentes facettes du métier.

Le franchisé parfait est celui dont les compétences de départ sont complétées parce que le franchiseur lui a transmis et par ce que le franchiseur fait à sa place.

A noter que le savoir-faire d’un franchiseur déjà en activité et d'un jeune franchiseur ne sont pas les mêmes.  Ce dernier peut devoir refuser des candidats qui ont un manque dans les compétences que le jeune franchiseur ne peut leur apporter.

4) Mettre en place les précautions juridiques utiles et réaliser les outils du réseau

Un bon franchiseur doit :
 - déposer sa marque en local et à l’international
 - réserver un nom de domaine à sa marque
 - mettre en place des précautions juridiques
 - se demander s’il fait un contrat de franchise ou un contrat plus « léger »du genre licence de marque

Par la suite il devra s’occuper d’élaborer les documents nécessaires à son projet de franchise : le DIP, Contrat, manuel opératoire, Livre des normes, Plaquettes……. Et mettre en place les moyens et outils d’accompagnement et d’assistance nécessaire aux franchisés pour le démarrage de son activité.

Pour conclure, nous pouvons ajouter que le rôle du franchiseur s’articule autour de 5 métiers différents : Concepteur, développeur, Animateur, Logisticien et Leader.

Jean Samper
Membre du collège des experts de la fff
Expert auprès de l'association tunisienne de la franchise.

Les derniers articles FRANCHISE BUSINESS CLUB (FBC)

Indépendance du franchisé et procédures strictes : 1 des 4 thèmes au Franchise Business Club du 11 avril

par Jean Samper - 11 heures

Comment respecter l’indépendance du franchisé tout en le soumettant à des procédures strictes de fonctionnement ? Avec Me Hubert Bensoussan du cabinet d'avocats Bensoussan, membre du collège des experts de la fédération française de la franchise e...

Programme 2017 du Franchise Business Club, le club des franchiseurs

par DM/JS - 9 jours

Le Franchise Business Club réunit des franchiseurs, nouveaux ou expérimentés pour des échanges d'expérience entre franchiseurs et professionnels des réseaux. Réservez ces dates en France, Belgique et Tunisie. Les franchiseurs d'un pays peuvent aus...

Franchise internationale - Comment s'y prendre ?

par JS - 14 jours

La question nous est souvent posée : quelle est la meilleure formule pour la Franchise internationale ? Le présent article décrit les 5 options classiques. Un prochain article décria les solutions préconisées par AC Franchise.

Informations clés

  • Crée le: 05/01/16 07:43

Les franchises qui recrutent