Comment réaliser votre business plan ?

Au cœoeur de votre projet de création réside la nécessité de trouver des financements, pour ce faire l'outil de référence est désormais le business plan ou plan de financement... Quelques conseils.

Bien évaluer vos premiers besoins financiers

Il est nécessaire d'évaluer sérieusement votre besoin financier global avec une répartition entre capitaux propres et endettement. A vous de vérifier si votre activité est génératrice ou consommatrice de cash et quels seront donc vos besoins de trésorerie en première année d'activité. A votre avis quel sera le délai d'encaissement des clients et les délais de paiement susceptibles d'être obtenus auprès de vos fournisseurs, mais aussi au bout de combien de mois vos flux de trésorerie seront-ils enfin positifs de manière constante et récurrente ? En vous posant ce type de question il vous sera possible de déterminer votre besoin de financement cumulé avant d'atteindre le point mort en trésorerie. 

Si vous prévoyez votre premier euro de recettes à échéance de plusieurs mois,  si vous n'avez pas assez de fonds propres pour créer la société ou financer vos besoins de trésorerie jusque là, vous aurez du mal à trouver l'argent qui vous fait défaut.

Vous devez aussi peaufiner votre stratégie commerciale et marketing. Il vous faut savoir à quels types de clients vous allez vous adresser et comment, définir un processus de commercialisation et organiser votre force de vente. Cela apparaît de manière claire dans votre business plan. Si vous savez vendre votre concept votre entreprise a toutes les chances de réussir, vos financeurs le savent bien.

Une bonne connaissance du marché est une garantie concernant la pérennité de votre activité.

A vous de prouver que vous avez le bon profil et une expérience crédible sur votre secteur. Votre connaissance du marché doit être évidente : concurrence, prix pratiqués, réglementations, critères d'achat, influence régionale, nationale ou internationale, etc. Il vous faudra aussi apporter des assurances sur la protection de votre savoir faire et de vos moyens de production si nécessaire. Ainsi il est possible que votre technologie soit très nouvelle et nécessite une protection juridique mais aussi que votre outil de production soit calibré de manière juste. Vous devez montrer comment vous avez arbitré votre activité entre production interne et sous-traitance.

Enfin les financeurs sont sensibles comme dans tout recrutement à la personnalité du créateur. Votre profil doit correspondre à l'activité envisagée mais aussi à votre capacité à manager des équipes et gérer un centre de profit. Toute expérience dans ces domaines est à valoriser, de même que le soutien ou les compétences complémentaires de votre conjoint. Si vous avez déjà été accompagné dans la réalisation du concept, de la prise de contacts avec des fournisseurs et si vos besoins personnels seront plutôt en baisse dans les prochaines années cela peut augmenter votre crédibilité. La connaissance d'un soutien en comptabilité ou juridique et également à préciser.

Un business plan n'est donc pas une accumulation de chiffres mais la synthèse de votre projet. Il atteste de votre préparation et de votre capacité à relever le défi que vous vous êtes donné.

Pour tout connaitre sur le business plan, consultez ces articles : 
Un business plan qui tient la route
Les étapes d'un bon business plan
Les étapes à ne pas manquer pour réussir votre business plan

Dominique Deslandes
Ilustration empruntée au logiciel EBP

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - un mois

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - un mois

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Pour obtenir la confiance de votre banquier : soyez transparent

par Dominique Deslandes - un mois

Considérez votre conseiller bancaire comme un partenaire. Présentez-lui les comptes de l'année écoulée dès que vous les aurez bouclés. Vous gagnerez davantage sa confiance. Provoquez un entretien qui vous permettra de lui présenter vos comptes

Informations clés

  • Crée le: 01/02/16 09:02

Les franchises qui recrutent