Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel.

Il y a lieu de définir clairement votre projet personnel et d'analyser les contraintes qu'il entraîne afin de mesurer les écarts éventuels entre vos espérances et la réalité du projet envisagé.

Une mise au point s'impose !

Faites rapidement un bilan personnel afin de savoir quel type de créateur vous voulez être, quelles sont vos motivation et vos objectifs personnels, quelles sont les compétences dont vous disposez et les expériences qui vous seront utiles.

En devenant chef d'entreprise, vous allez devoir franchir un cap et changer de situation personnelle. Vous vous orientez vers  l'imprévu et l'aléatoire. Il vous faudra dégager suffisamment de temps pour étudier et préparer correctement votre projet, compte-tenu de votre situation présente. Une bonne préparation peut prendre entre six mois et deux ans et il est préférable de vous y consacrer pleinement.

Votre statut actuel vous impose-t-il certaines contraintes, ou vous donne-t-il au contraire certains droits ? Si vous êtes salarié, demandeur d'emploi, retraité, fonctionnaire, mineur, étranger, marié... Cela a un impact sur la suite des événements autant le savoir par avance.

Mais le point important est votre entourage, en particulier votre conjoint. L'idéal est d'avoir su créer une réelle adhésion à votre projet, cela peut vous apporter une aide psychologique et matérielle, avec la prise en charge de certaines tâches pour vous soulager parfois. Imaginez-vous que votre famille devra consentir certains sacrifices pendant la phase de démarrage de l'entreprise. Il est parfois nécessaire de déménager, de mettre en place de nouvelles conditions de vie avec moins de disponibilités et des congés réduits. Si la création d'entreprise peut laisser espérer des revenus en augmentation, il est fréquent que les deux premières années entraînent une légère baisse du niveau de vie. Un créateur d'entreprise a besoin d'un environnement personnel favorable afin de ne pas entraîner des tensions qui viendraient s'ajouter à celles liées à une nouvelle vie professionnelle.  

Votre apport financier personnel doit être suffisant et représenter au minimum 30 % de vos besoins financiers. De plus il est probable que votre revenu sera très minoré au lancement de votre activité, il est donc préférable d'avoir des charges familiales réduites, voire même de bénéficier du soutien du conjoint grâce à un revenu régulier.

Il est parfois difficile de cumuler la création d'entreprise avec des crédits personnels et des frais de scolarité élevés, ou pire une pension alimentaire lourde en situation de divorce. Imaginez avec le plus de réalisme possible le revenu sur lequel vous pourrez compter.

Enfin un critère est lui-aussi à prendre en compte : pour créer son entreprise il faut la santé. Saurez-vous faire face à des charges de travail intenses et à des montées de stress éventuelles ? 

Maintenant à vous de décider..

Découvrez encore plus d'actualités sur la création d'entreprise en franchise

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - 5 jours

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Pour obtenir la confiance de votre banquier : soyez transparent

par Dominique Deslandes - 11 jours

Considérez votre conseiller bancaire comme un partenaire. Présentez-lui les comptes de l'année écoulée dès que vous les aurez bouclés. Vous gagnerez davantage sa confiance. Provoquez un entretien qui vous permettra de lui présenter vos comptes

Négocier avec son banquier

par Deslandes Dominique - 13 jours

Les TPE (très petites entreprises) peuvent aussi obtenir des conditions privilégiées à condition de respecter certaines règles de négociation. Vous savez négocier avec un fournisseur, alors pourquoi pas avec un banquier ?

Informations clés

  • Crée le: 12/01/17 07:22

Les franchises qui recrutent