Conseils aux franchisés pour recruter leurs salariés


Futur ou récent franchisé, vous n'avez pas nécessairement géré tout ou partie des étapes d'un recrutement
lors de vos expériences précédentes alors voici les conseils de base. N'oubliez pas que le recrutement est une de vos tâches les plus personnelles, une de celles où votre solitude sera la plus grande car le franchiseur n'a pas le droit de le faire à votre place et ne peut que vous assister...de loin dans la méthode mais pas dans le choix sous peine de risquer l'immixtion dans la conduite de votre propre entreprise.

Le profil à trouver

Le plus difficile est de déterminer les critères sur lesquels s'appuyer pour trouver la perle rare. Le premier travail est de définir votre besoin, de bien cerner les missions qui seront confiées au futur collaborateur. S'il s'agit d'un poste existant libéré par un départ à la retraite ou une démission, la tâche pourra paraître plus aisée. C'est pourtant l'occasion de recentrer les missions vers le coeœur du métier.
Vous devez lister clairement les objectifs liés à la mission confiée au nouvel embauché, vous pouvez ainsi préciser son profil. Il convient maintenant de fixer les critères liés à la personnalité du candidat, son comportement, ses attitudes. Demandez-vous s'il doit plutôt être autonome ou capable de travailler en équipe, souple ou autoritaire, calme ou dynamique, etc. L'idéal est de créer une nouvelle liste qui à la suite des compétences professionnelles liées à la mission, relève les éléments de personnalité requis pour le poste.
Maintenant il y a lieu d'envisager le contrat de travail qui peut être proposé, avec l'intitulé du poste, la qualification, le niveau de rémunération, le temps de travail et les conditions liées par exemple aux déplacements ou à l'organisation. Parfois le niveau de rémunération doit être revu en fonction de nouvelles exigences du poste.

Comment s'y prendre ?

Quel que soit votre canal de recrutement vous avez à rédiger une annonce qui précise les éléments évoqués et les présente de manière vendeuse, afin d'attirer les meilleurs candidats possibles. Un bon slogan s'impose parfois comme « intégrez un grande enseigne et travaillez dans une TPE en même temps » ou « rejoignez le leader sur son marché de…. ».
L'idéal est souvent le multi-canal, mais l'annonce devra s'adapter selon sa destination : une annonce sur le site de Pôle Emploi ou une Grande Ecole. Les sites de recrutement proposent de très nombreuses annonces concurrentes de la votre, il est crucial de se différencier pour obtenir des candidatures intéressantes et adaptées. Ces sites proposent des candidatures également mais elles ne sont pas toujours fiables par manque de contrôle et d'actualisation. Certains sites demandent un abonnement pour diffuser votre annonce, ils offrent une CVthèque à la carte, sur une certaine durée. Attention, aussi à choisir la bonne classification pour votre annonce. Certains métiers ne rentrent pas dans les cases de Pôle Emploi entre autres.
Ensuite il y a lieu d'effectuer un premier tri des candidatures reçues. Souvent on crée trois piles : les candidatures à retenir obligatoirement, celles que l'on élimine d'emblée et une catégorie intermédiaire. Le plus souvent le choix se fait par la compétence professionnelle, or le savoir-être sera tout aussi important au moment de l'entretien et dans la vie quotidienne de l'entreprise. Parfois un profil plus atypique peut créer la surprise et nécessite une analyse. Soyez assez honnêtes et pragmatiques pour écarter tout préjugé racial ou physique. Sachez donner une chance d'entretien à une proportion de candidats surprenants ou "décalés".

Lisez aussi cet article : Aide à l'embauche pour les très petites entreprises

L'entretien 

Aujourd'hui il est habituel d'appeler le candidat afin d'avoir une entretien téléphonique permettant de valider la candidature. Il vous donne l'opportunité de bien vérifier si le candidat est toujours intéressé par votre offre et si, a priori, il peut vous convenir. Vous pouvez fournir un premier profil de poste et une description de votre société avant de le recevoir en entretien de vis-à-vis, ainsi il aura la possibilité de préparer quelques questions judicieuses qui vous permettront de mieux le connaître. Vous gagnerez un temps fou en permettant aux candidats de ne pas prendre rendez-vous si le poste ne les intéresse pas. Vérifiez aussi qu'ils ont vraiment étudié votre offre, qu'ils ont fait des recherches pour préparer l'entretien. Ecartez les touristes.
L'entretien permet d'appréhender la personnalité du candidat, de compléter son dossier du point de vue administratif et de vérifier sa motivation pour le poste. Soyez bienveillant, aidez-le à s'exprimer en évitant des remarques qui pourraient le déstabiliser, ce n'est l'intérêt de personne. Il pourrait se replier et vous manqueriez d'éléments de comparaison.

Lisez aussi : Nouveau franchisé : Les entretiens de recrutement de vos salariés

Préparez le contrat de travail en double exemplaire à signer dès son arrivée dans votre établissement et dites-vous que c'est maintenant que l'aventure commence car l'intégration est la phase du recrutement qui peut être déterminante pour la qualité de vos relations de travail. Est-il comme vous le pensiez ? Mais aussi êtes-vous ce que vous lui avez dit ? Donnez-vous toutes les chances de confirmer son choix de vous rejoindre et votre choix de le recruter.
DD & MD

Articles similaires

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 19 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Devenir franchisé ou reprendre une entreprise existante ?

par MA - un mois

Dans un projet d'entreprenariat, on peut se demander si l'on souhaite le faire en s'adossant au savoir-faire d'une franchise ou en reprenant une entreprise déjà existante. Quels sont les points à prendre en compte pour choisir entre...

Nécessaires pour créer une franchise : le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel

par MARTINE MALATERRE - 4 mois

Quelque soit l'avancement de votre projet, vous aurez très vite à démontrer la viabilité de votre future entreprise en franchise ou en solo. Vous devrez établir le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel prouvant l...

Informations clés

  • Crée le: 10/04/14 07:14

Les franchises qui recrutent