Etes-vous un gestionnaire averti ?

Les entrepreneurs pêchent souvent dans la gestion tout occupés qu'ils sont à manager, vendre et animer leur point de vente. Or, la réussite d'une entreprise n'est pas liée uniquement au chiffre d'affaires mais dépend également d'une bonne trésorerie et de la maitrise des coûts pour atteindre un objectif de rentabilité. Comment savoir si vous avez toute la maitrise des différents éléments pour y parvenir ? La liste des incontournables à connaitre pour se prévaloir d'être un bon gestionnaire.

Les connaissances générales de base qu'il faut avoir

Identifiez les subventions dont vous pouvez bénéficier (en création d'entreprise, en développement, sous forme d'aide à l'embauche, déductions fiscales, etc..) et informez-vous sur les directives européennes pouvant avoir un impact sur votre business. Révisez les principes de la LME et en particulier les délais de paiements que vous pouvez appliquer dans votre branche.
Déterminez les 5 ratios (pas plus) de gestion spécifiques à votre secteur d'activité, protégez vos marques, utilisez des logiciels libres, mettez en place des procédures contre les fraudes et la gestion des risques (sécurité, assurances,..),
Etablissez votre point mort ou seuil de rentabilité et prenez toutes les mesures pour l'abaisser et pour cela vous aurez déterminé le coût de revient au centime près de vos produits ou services.

Les applications et suivis du quotidien du gestionnaire vigilant

Un nouveau client est toujours une bonne nouvelle mais avant d'engager le business, assurez-vous de sa solvabilité, puis en matière de paiement, accordez-lui des délais moins longs que ceux que vous accordent vos fournisseurs. Pour assurer des rentrées d'argent (surtout si vous êtes dans un secteur d'artisanat où les travaux peuvent s'étaler dans le temps), demandez des acomptes systématiquement et demandez de régler par traites avec escompte.
Gardez un œil sur vos stocks et optimisez les pour être en flux tendu (les stocks immobilisés coûtent cher). Surveillez votre ratio de rotation.
Sensibilisez vos commerciaux et tous ceux qui engagent des dépenses pour l'entreprise afin d'améliorer le BFR. Indexez la prime variable de vos commerciaux sur le chiffre d'affaires effectivement encaissé.
Adoptez un suivi de votre trésorerie quotidien, signez vous-même tous les règlements et faites établir un rapprochement bancaire mensuellement. Rencontrez très régulièrement votre banquier (pas seulement quand vous en avez besoin) pour faire le point.

Etre un patron gestionnaire performant nécessite de maitriser des fondamentaux pour assurer la pérennité de son entreprise.

Vous aurez beau avoir un produit ou un service commercialement performant, si vous ne possédez pas un minimum de connaissances et une maitrise sur tous les aspects de la trésorerie et des finances, vous risquez à tout moment la menace de votre équilibre financier et à terme, l'échec de votre entreprise.
Mais tout s'apprend, à condition de s'entourer de conseillers compétents pour apprendre à décrypter un domaine que vous ne maitrisez pas encore mais primordial.
Des experts-comptables spécialisés en franchise sont là pour vous aider à maitriser tous les aspects. N'hésitez pas à les consulter.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 24 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 14/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent