Franchise et commission-affiliation

Par nécessité économique et notamment en raison d'une concurrence accrue, des réseaux de franchise ont été amenés à centraliser la gestion de leurs stocks tout en développant, dans le cadre d'un concept fort à l'égard de la clientèle, la transmission d'un savoir-faire et d'une assistance.
Ces réseaux ont alors mis en place de nouveaux contrats, dénommés commissions-affiliations, afin de répondre a un certain nombre d'objectifs : gérer au plus près le coût du stock, l'adapter rapidement aux besoins de la clientèle et alléger le risque financier qu'il représente.
Ces nouveaux contrats s'inscrivent dans l'évolution générale du système de franchise qui tend à une plus grande intégration économique du franchisé, en respectant l'indépendance juridique et financière dudit franchisé.
L'intérêt économique de la commission-affiliation est d'ailleurs à triple entrée : d'une part, elle sert l'intérêt supérieur du réseau et donc celui du consommateur qui trouvera plus aisément des produits plus adaptés, plus disponibles et moins chers ; d'autre part, elle sert les intérêts du franchisé qui n'a plus d'investissement en stock à effectuer ; enfin, elle sert les intérêts du franchiseur qui effectue des économies d'échelle en centralisant la gestion du stock de tout le réseau.
Mais attention, les risques juridiques existent. Des précautions doivent être prises pour éviter une requalification de la collaboration en contrat de travail ou une infraction au droit de la concurrence. Le lien réciproque entre franchiseur et franchisé qui sous-tend le contrat de franchise doit être retranscrit avec d'autant plus de rigueur.
Audrey Caudron

Articles similaires

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 5 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - 18 jours

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Le franchisé est-il un entrepreneur pour nos amis canadiens ?

par Christian Champagne - un mois

Une grande question qui oppose encore aujourd’hui bon nombre d’intervenants en franchise et en entrepreneuriat est : est-ce qu’un franchisé est ou non un entrepreneur? Les réponses sont partagées au sein de la communauté entrepreneuriale. Et vous,...

Informations clés

  • Crée le: 29/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent