Futur franchisé, faites votre rétroplanning !

Avant de vous lancer prenez le temps de mûrir votre projet, anticipez les étapes à venir et prévoyez une bonne année pour faire aboutir vos idées. Le choix du franchiseur n'est pas compris dans ce qui suit. D'autres articles en parlent.

J-12 mois
Posez-vous les bonnes questions: êtes-vous prêt à vous lancer dans l'aventure, à consacrer vos journées (voire vos nuits) à votre projet, à réduire votre train de vie, du moins au début? Faites un bilan de compétences pour tester votre motivation
Rendez-vous à la Chambre de commerce ou à la chambre de métier pour obtenir les premières informations (aides financières, conseils…) et les coordonnées des réseaux d'accompagnement locaux susceptibles de vous aider

J-11 mois
Si vous êtes marié, optez éventuellement pour le régime de la séparation de biens (ou de la participation aux acquêts, une formule moins connue mais intelligente car elle permet de réduire les risques en cas de faillite mais fait participer le conjoint aux résultats positifs); voyez si votre employeur peut vous aider (temps partiel, congé création, essaimage...); vérifiez qu'aucune clause de non-concurrence ne vous entrave; anticipez éventuellement la négociation d'une rupture conventionnelle pour bénéficier de vos droits au chômage.
Renseignez-vous sur vos droits à Pôle emploi pour bénéficier de l'Arce (aide à la reprise ou à la création d'entreprise).

J-10 mois
Lancez une étude de marché: sollicitez les réseaux d'accompagnement (Initiative France, BGE, Réseau Entreprendre...), les junior-entreprises ou les associations de seniors bénévoles (EGEE, ECTI). Consultez les fiches de l'APCE (apce.fr) et demandez le maximum d'infos au franchiseur.

J-9 mois
Lancez-vous dans la rédaction de votre business plan: faites-vous aider par un réseau d'accompagnement, voire par un expert-comptable. Utilisez au maximum les infos données par le franchiseur et montrez lui votre plan. Consacrez du temps à cette étape et établissez trois scénarios: optimiste, vraisemblable et pessimiste. Ce document est un outil capital pour visualiser et anticiper le développement de votre entreprise.

J-7 mois
Commencez à rechercher des financements: voyez si votre famille peut vous aider, faites part de votre projet à votre banquier, prenez rendez-vous avec les conseillers des réseaux, renseignez-vous sur les aides auxquelles vous avez droit.
Montez et multipliez les dossiers de candidature pour obtenir des aides pendant que vous n'êtes pas encore trop pris.

J-6 mois
Trouvez un lieu pour votre activité: si vous ne souhaitez pas travailler chez vous, cherchez un local, repérez les espaces de travail collaboratifs ou les centres d'affaires, essayez d'obtenir une place dans une pépinière ou dans un incubateur, renseignez-vous aussi sur les zones franches urbaines (ZFU) situées à proximité de chez vous mais sans illusion si c'est pour un commerce car ces zones sont rarement commerciales.

J-5 mois
Choisissez votre statut juridique (EURL, SARL, SA, SAS...). Faites-vous éventuellement conseiller par un expert-comptable, voire un notaire, car ce choix influe sur votre futur statut social et sur votre régime fiscal.
Consultez plusieurs banques, mettez-les en concurrence (remboursements anticipés, découverts autorisés...) mais c'est celle qui vous donne les bonnes conditions de crédit que vous choisirez en général.

J-3 mois
Si vous demandez un temps partiel ou un congé pour création d'entreprise, prévenez votre employeur par écrit.

J-2 mois
Choisissez une banque (ou en tout cas créez un compte distinct de votre compte courant personnel) et déposez-y les fonds que vous avez peut-être déjà réunis (capital, subventions, primes...). Cherchez dans votre entourage quelqu'un qui accepte de se porter éventuellement caution si vous n'avez pas de biens ou de patrimoine personnels. En fait cette banque est généralement choisie plus tôt car c'est celle qui vous aura donné un crédit.

J-1 mois
Peaufinez votre projet. Terminez vos travaux d'installation avec l'aide du franchiseur ou des entreprises et architectes choisis avec ses conseils de préférence.(préparez un espace dédié si vous travaillez chez vous). 
Créez un site Internet vitrine selon les consignes du franchiseur et avec son aide.

Jour J
Souscrivez les assurances nécessaires (accidents du travail, responsabilité civile, complémentaire chômage...).
Si vous créez une société, vous devez, préalablement à votre passage au Centre de Formalités des Entreprises (CFE), publier une annonce de constitution dans un journal d'annonces légales.
Immatriculez votre entreprise au centre de formalités des entreprises dont vous dépendez (CCI, Chambre de métiers, Urssaf...) ou en ligne sur le portail lautoentrepreneur.fr si vous vous lancez comme auto-entrepreneur.


Inspiré d'un article de "Créer son entreprise 2015 Hors-Série Management" et adapté à la franchise par AC Franchise.

Articles similaires

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 24 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Devenir franchisé ou reprendre une entreprise existante ?

par MA - un mois

Dans un projet d'entreprenariat, on peut se demander si l'on souhaite le faire en s'adossant au savoir-faire d'une franchise ou en reprenant une entreprise déjà existante. Quels sont les points à prendre en compte pour choisir entre...

Nécessaires pour créer une franchise : le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel

par MARTINE MALATERRE - 4 mois

Quelque soit l'avancement de votre projet, vous aurez très vite à démontrer la viabilité de votre future entreprise en franchise ou en solo. Vous devrez établir le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel prouvant l...

Informations clés

  • Crée le: 09/02/15 10:14

Les franchises qui recrutent