La franchise : une solution encore plus efficace quand les temps sont durs

Franchiseur et franchisé ont un égal intérêt à la réussite de chaque unité du réseau. Un signe : la plupart des réseaux développés ont créé des structures pour faciliter la communication et l'échange de savoir-faire entre les franchisés, ainsi que la remontée des informations, avis et propositions vers le franchiseur.

Mise en commun des expériences.

La communication entre franchiseurs et franchisés est un atout particulièrement important en période de crise pour résister sur le marché flottant. Lorsqu'un franchisé rencontre une difficulté ou résout un problème il en informe son réseau comme un commercial de terrain. Que l'on soit franchisé au Maroc ou en Belgique, chacun doit profiter de la réactivité de ses collègues.

Lire aussi : Un bon réseau de franchise doit savoir communiquer en interne

Mise en confiance des financiers.

Remarquons aussi que les banquiers apprécient la franchise. Ils savent que les dossiers sont consolidés par l'expérience des réseaux qui ont déjà prouvé leur résistance aux tensions du marché.
Le franchiseur a des obligations qui permettent d'apporter un réel soutien au créateur d'entreprise : aide à la recherche d'un local, formation au concept et au savoir-faire instaurés dans le réseau, communication à l'ouverture...  En retour le franchisé se doit de respecter certaines contraintes qui évitent des erreurs au lancement comme par la suite.... Autant ne pas refaire soi-même les erreurs déjà faites par les autres et profiter de leur expérience.

A lire aussi : Les obligations du franchisé avant de signer un contrat de franchise et  Les devoirs du franchiseur en neuf obligations

Intérêt commun.

Le système de la franchise est une relation où les deux parties devraient constamment avancer ensemble pour la réussite du projet de chacun. En effet, après le droit d'entrée, le franchisé versera une redevance annuelle calculée en fonction de son chiffre d'affaires, il apportera ainsi de l'eau au moulin de son réseau et lui permettra de se développer encore.
Dominique Deslandes et Jean Samper

Articles similaires

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - 11 jours

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Le franchisé est-il un entrepreneur pour nos amis canadiens ?

par Christian Champagne - 23 jours

Une grande question qui oppose encore aujourd’hui bon nombre d’intervenants en franchise et en entrepreneuriat est : est-ce qu’un franchisé est ou non un entrepreneur? Les réponses sont partagées au sein de la communauté entrepreneuriale. Et vous,...

Rejoindre un jeune réseau de franchise : Avantages et inconvénients

par Julien Cadoret - 3 mois

La plupart des enseignes solides et connues sur leur marché ont un jour été un tout jeune réseau qui débutait ! Attention, tous les jeunes réseaux n’arrivent pas pour autant à maturité ! C’est cette équation qu’il convient de garder en tête lorsqu...

Informations clés

  • Crée le: 12/08/12 02:00

Les franchises qui recrutent