L'apport personnel peut-il comprendre un emprunt ?

Quand on parle d'apport, il s'agit de l'apport personnel que vous pouvez faire avec l'argent que vous possédez ou que vous possèderez en vendant un bien qui vous appartient.

Différents prêts pouvant être considérés comme apport personnel

Les emprunts, sous quelque forme que ce soit, ne font pas partie de votre apport.... bien que, dans certains cas, certains emprunts personnels soient "abusivement" considérés comme apport ou cachés pour faire croire à un apport. (Cas des candidats qui font un crédit à la consommation ou un crédit revolving pendant qu'ils sont salariés mais l'utilisent ensuite pour compléter leur apport personnel. Pratique mais parfois risqué et toujours cher.)

Certaines subventions sont aussi parfois considérées comme apport si elles ne sont pas remboursables.

Les prêts familiaux, enfin, sont logiquement des apports s'ils ne sont remboursables qu'après que les emprunts bancaires soient remboursés ou s'ils ne seront jamais remboursés....

La rédaction vous recommande cet article : Apport personnel pour lancer sa franchise : les pistes à explorer...

Jean Samper
Membre du collège des experts de la fff
Créateur de ac-franchise.com et de l'IFCN (International Franchise Consultant network)

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - un mois

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - un mois

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Pour obtenir la confiance de votre banquier : soyez transparent

par Dominique Deslandes - un mois

Considérez votre conseiller bancaire comme un partenaire. Présentez-lui les comptes de l'année écoulée dès que vous les aurez bouclés. Vous gagnerez davantage sa confiance. Provoquez un entretien qui vous permettra de lui présenter vos comptes

Informations clés

  • Crée le: 29/09/12 02:00

Les franchises qui recrutent