Les cost killers : spécialistes de l'optimisation des dépenses

Leur métier va vous conduire à réduire vos charges et à mieux acheter. Ces prestataires doivent instaurer avec leur client une réelle relation de confiance.
Ainsi,  Expense Reduction Analysts (ERA) est une société spécialisée dans la réduction des coûts et la performance d'achat.  Elle intervient dans les entreprises pour réduire les factures et éviter les dépenses superflues. Les grands groupes ont naturellement recours à ce type d'expertise. En revanche peu de PME y songent.
Pourtant voici un prestataire pour le moins rentable. Evidemment il y a un coût au départ, mais ces experts se rémunèrent de différentes façons : certains travaillent au forfait, d'autres choisissent la formule variable. Ils prélèvent un pourcentage des économies réalisées sur une période allant de 12 mois à trois ans, de 10 à 50 % selon les cas. Attention : certaines font leur calcul selon un prévisionnel d'économies réalisée…
Une PME a intérêt à mettre en place une réflexion sur l'organisation de ses achats dès qu'une famille de dépenses représente plusieurs dizaines de milliers d'euros. En général dans les PME les cost killers travaillent sur une ou deux lignes de dépenses seulement. En premier on trouve le téléphone, les assurances, les fournitures de bureau et les déplacements. Il y a parfois aussi le marketing et la logistique. En réalité ces experts traitent peu les charges stratégiques qui concernent les achats de production ou de matières premières.
En moyenne le coût des factures régresse de 20 % après intervention des prestataires. Les écarts sont très variables selon les activités des entreprises ou les postes concernés. Ainsi il est aisé de réduire les dépenses de téléphonie de 30 %, alors que pour les carburants le résultat est souvent nul.
Pour obtenir des résultats intéressants le mieux est de s'engager dans un collaboration assez longue. Les experts commencent par identifier les postes pouvant générer des économies, il s'agit d'un véritable audit impliquant tous les services. Puis ils proposent de nouveaux processus d'achat et discutent avec les fournisseurs. Ils doivent négocier sur le long terme. Au final c'est le chef d'entreprise qui prend les décisions. Le plus souvent il adhère aux préconisations réalisées par les cost killers, mais ceux-ci tiennent à l'impliquer directement dans la manœuvre.
La mission dure trois à six mois mais une fois les nouveaux process mis en place, les experts continuent à fréquenter l'entreprise, ils établissent des états de situation, pointent les défauts de mise en application. Ce suivi peut durer plus d'une année jusqu'à ce que l'entreprise ait constaté la réalité des profits ainsi générés.
Vu dans Chef d'entreprise magazine N°46

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 7 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - 2 mois

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Informations clés

  • Crée le: 14/04/10 02:00

Les franchises qui recrutent