FRANCHISE BUSINESS CLUB (FBC)

Franchise conseil developpement recrutement Salon Franchise & Entreprise Spécialistes divers Fédérations et associations de la franchise

Activité(s) : Ateliers et échanges gratuits entre franchiseurs

Les risques du web pour les réseaux par Cécile Peskine (partie 2/3) 2011

Internet vecteur de communication et de commercialisation fantastique pour les réseaux ou risque réel pour l'image de marque et l'harmonie des enseignes ? Comment les franchiseurs et franchisés peuvent-ils intervenir pour protéger leur enseigne sur le web ? Maître Cécile Peskine, Avocat à la cour d'appel de Paris, nous explique dans cette vidéo les risques du web pour les réseaux et les mesures préventives et préparatrices à prendre à face au risque de dénigrement.
Pour consulter la partie 1 de cet article : "Les risques du Web pour les réseaux - Partie 1" !


Cécile Peskine : « Comment pouvons-nous essayer de prévenir ces risques ? Il faut d'abord essayer de les anticiper et recommander aux franchiseurs dans leur intérêt mais aussi dans l'intérêt de leurs franchisés, de prendre le contrôle sur internet.
Comment nous pouvons prendre le contrôle sur internet ? C'est assez difficile ! Tout d'abord nous créons notre site internet et nous enregistrons notre nom de domaine. Nous n'enregistrons pas un seul nom de domaine, pas forcément le « .fr », nous essayons d'enregistrer le « .com » et peut être le « .eu » pour éviter que des tiers l'enregistrent avant nous, et que nous ayons besoin après, d'aller tenter de le récupérer.
Ensuite, une fois que nous avons créé le site internet, il faut aussi anticiper cela en accaparant les réseaux sociaux actuellement en vogue, qui sont Twitter et Facebook, je pense qu'à l'avenir nous en verrons d'autres, il y en a peut être d'autres qui existent.
Alors le franchiseur, la tête de réseau, peut être un peu retissant en se disant que ce n''est pas conforme à son image de marque d'être sur un réseau social puisque c'est quelque chose qui est dans l'air du temps actuellement pour les jeunes, mais qui n'est pas forcément conforme à son image de marque.
Cependant, il est indispensable de prendre les devants et de réserver sa page Twitter, sa page Facebook officielle pour que le consommateur, l'internaute qui se promène soit en mesure de constater qu'officiellement, le réseau c'est cette page là et ce n'est pas une autre page qui utilise déjà la marque du franchiseur.
Nous pouvons regarder sur internet, si vous tapez le nom d'une enseigne que vous aimez bien, dans Facebook vous verrez sans doute une vingtaine de page qui sortent en français, en anglais, en russe, dans d'autres langues et impossible de savoir qui est vraiment le titulaire de la marque, qui est vraiment la tête de réseau. Et dès lors n'importe quoi peut être dit sur la marque ou sur le réseau. C'est pour cela qu'il faut vraiment, même si on est retissant au départ, prendre les devants et s'accaparer les réseaux sociaux.
Le franchiseur doit aussi anticiper cela en créant une page officielle, c'est-à-dire que Facebook vous permet de créer une page officielle et pas une simple page puisque les franchisés eux même ont le droit d'aller sur internet mais il faut arriver à canaliser ce qui peut être dit et comment est utilisée la marque qu'ils ont déposée.
Il y a aussi une anticipation qui peut être faite, qui est beaucoup plus difficile à faire mais aussi nécessaire, c'est de prendre les devants en allant sur les forums, et sur les blogs pour présenter soit même son activité, son réseau et ses franchisés pour essayer d'éviter que des consommateurs malveillants qui prennent les devants, créent une page qui contienne des propos dénigrants sur le réseau et sur les franchisés.
Enfin, dans la prévention toujours, il faut imposer aux franchisés de respecter une charte graphique et de ne pas utiliser la marque comme ils le souhaitent. Une charte graphique, il faut leur dire si jamais vous allez sur internet, il faut absolument que ça respecte telle norme qui soit conforme à l'image de marque du réseau.
Exemple si pour mon réseau, les couleurs phares c'est le vert et le rouge, vous n'allez pas créer une page qui sera dans le bleu ou dans le violet, ou en tout état de cause, vous n'utiliserez pas une page bleue et violet avec ma marque. Et quoi qu'il arrive, si vous utilisez ma marque c'est que vous avez demandé mon accord préalable et écrit.
Donc tout ceci s'anticipe aussi dans le contrat de franchise entre le franchiseur et le franchisé, l'idée est de ne pas brider le franchisé, c'est vraiment de lui permettre de bénéficier de l'harmonie de l'image de marque du réseau et donc d'en faire bénéficier tout le réseau.»
Visionnez cette interview de Cécile Peskine (Cabinet D, M & D) en vidéo : "Les risques du Web pour les réseaux - Partie 2" Réalisée en novembre 2011 pour le Franchise Business Club.

Découvre la suite de cet article : "Les risques du Web pour les réseaux - Partie 3" !




Les derniers articles FRANCHISE BUSINESS CLUB (FBC)

Interview Franchise de Mr Mounir Mouakhar, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tunis

par Dorsaf Maamer - un mois

Mounir Mouakhar, président de la CCI de Tunis et initiateur du salon Tunismed Franchise Nous avons eu l'occasio...

La définition de la franchise

par Maître Pierre Demolin - 4 mois

Dossier : Nouveau code de déontologie européen de la franchise. / Le Code propose une définition de la franchise : un système de commercialisation de produits et/ou de services et/ou de technologies fondé sur une collaboration étroite et continue ...

Le manuel opérationnel par Gilbert Mellinger

par Dorsaf Maamer - un an

Gilbert Mellinger Le manuel opérationnel appelé également manuel opératoire ou bible en Europe et aux...

Informations clés

  • Crée le: 12/06/12 12:01

Les franchises qui recrutent