Monter sa boîte au Québec

Pour réussir non seulement vous devrez préférablement parler anglais, mais aussi miser sur un savoir faire précis.

L'environnement juridique et financier du Québec est favorable, la création d'entreprise largement encouragée. Néanmoins il est bon de connaître le monde des affaires qui obéit à des règles particulières.

Attention de ne pas avoir une vision idéalisée de votre aventure outre Atlantique, chez nos cousins francophones. Certes il est beaucoup plus facile de créer votre activité là-bas. S'il faut trois semaines pour obtenir un K.bis en France, seules 48 h peuvent suffire au Québec. Le coût moyen de la création d'une entreprise est de 800 $. La domiciliation auprès d'un avocat ou d'un comptable est une pratique courante. Au plan de la fiscalité, l'impôt est comparable à celui pratiqué en France, seules les charges sociales sont inférieures.

Pour ce qui concerne l'immigration en revanche les démarches sont longues, un français ne peut obtenir son permis de séjour ou de travail et sa qualité d'immigrant reçu avant un délai de six à dix-huit mois. Pour ce qui concerne les affaires, si le Québécois s'exprime en français et apprécie notre culture, il est avant tout un Américain du nord, très business oriented.. Dans les affaires il nous considère comme un latin un peu j'menfoutiste... Il a beaucoup plus que nous recours aux conseils extérieurs, il est donc essentiel de se faire aider par un comptable ou un avocat, ce sont de précieux alliés.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - un mois

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - un mois

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Le Maroc, un marché attractif pour les investisseurs et franchiseurs étrangers

par DM - 3 mois

Grâce à ses atouts géographiques, à sa politique dynamique et à son environnement économique stable, le Maroc connaît une dynamique qui ne cesse de croître et les franchiseurs français devraient en profiter davantage

Informations clés

  • Crée le: 29/09/08 02:00

Les franchises qui recrutent