CAFE COSTUME

Mode et prêt à porter homme

Apport personnel minimum : 50000 EUR

Type de contrat : Franchise

Présentation de la franchise belge Café Costume (2012)

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

Bruno, Saskia et Angélique Van Gils sont la troisième génération d'une grande maison de fabrication de costumes pour hommes. L'enseigne produit du sur-mesure à des prix intéressants, des articles alliant mode et tradition. Saskia et d'Angélique Van Gils nous présentent le concept de Café Costume.
Retrouvez cette interview vidéo de Saskia et d'Angélique Van Gils  (Café Costume) sur acfranchise.TV réalisée en 2012 et encore plus de vidéos sur les réseaux de franchises en Belgique
Saskia Van Gils : "Chez Café Costume nous faisons du sur-mesure pour hommes, des costumes, des chemises, des manteaux et à côté de cela nous avons tout ce qui est accessoires comme les chaussures, cravates, boutons de manchettes etc.
Cela fait cinq ans que Bruno, Angélique et moi avons commencé ce concept et étant donné que nous venons d'une 3ème génération dans la famille de production de costumes pour hommes, c'est dans notre sang. Bruno a commencé ce concept avec le sur-mesure en se disant je voudrais ramener le sur-mesure aux personnes sans que cela soit vieux jeu, en donnant un prix intéressant et surtout que les jeunes commencent à porter de nouveau le sur-mesure car il y avait un peu une conception du sur-mesure qui était devenue fausse."
Angélique Van Gils : "Ce qui veut dire que par exemple les gens qui se marient viennent avec leur papa, leur grand père, avec ce sur mesure nous avons la possibilité de ne pas seulement aider les jeunes gens, nous aimons bien dans le Café Costume qu'on puisse habiller le grand-père, le papa, les amis qui sont avec."
Saskia Van Gils : "Le franchisé serait responsable de son propre magasin c'est-à-dire il est investi dans son propre magasin. Ce magasin vend des costumes et des chemises sur mesure, il gère son personnel, son magasin, il rencontre ses clients qui eux veulent quelque chose de très spécifique comme costume.
Il est à l'écoute de ses clients, et la partie qu'il investi dans son projet, il la reçoit en retour car c'est un concept qui a déjà été prouvé en Flandre comme une grande réussite, un intérieur de magasin qui a déjà été réfléchi et livré à l'avance par nos soins et bien sur tout un accompagnement du métier même, un enseignement du métier, beaucoup de contenu à propos de ce métier, à propos des tissus, d'où ils viennent, de quelle qualité ils sont etc. Ainsi sa vente à lui serait plus facile.
Nous cherchons quelqu'un de très passionné, il peut ne pas être nécessairement quelqu'un qui est dans la mode, nous préférons quelqu'un qui est très passionné car ce sont les personnes passionnées qui sont curieuses et qui assimilent énormément la passion de quelqu'un d'autre.
Je pense que cela va dans les deux sens, nous cherchons quelqu'un de passionné mais quelqu'un qui est intéressé dans Café Costume verra aussi que nous-mêmes nous sommes très passionnés, je crois que qui se ressemblent s'assemblent."
Angélique Van Gils : "La formation est une chose très importante chez Café Costume ce qui veut dire que quand la personne commence un Café Costume, nous allons vraiment la suivre pendant des mois et des mois pour avoir une très bonne formation, ce qui veut dire que nous allons voir comment il doit connaître le métier, connaître les tissus, comment mesurer les clients.
Dans le réseau, il y a aussi des formations que nous donnons quand nous allons rencontrer des fournisseurs de tissus en Angleterre mais aussi ce sont les moments où nous nous mettons ensemble pour parler et voir les problèmes, les choses qui se passent et voir quelle est la meilleure méthode pour les résoudre.
Pour nous, c'est quelque chose de nouveau, en commençant déjà à Anvers, Gand et Bruxelles nous voyons quand même toute une perspective en regardant toute la Belgique et les possibilités qu'il y a encore pas seulement sur le côté flamand mais aussi sur le côté wallon."

Informations clés

  • Crée le: 28/08/12 03:00

Les franchises qui recrutent