ASTARTE

Mode et équipement de la personne

Apport personnel minimum : 25000 EUR

Type de contrat : affiliation

Produits bien choisis donc peu d'invendus, Jean Couédor, Astarté

Description de l'activité :

Astarte est une affaire de vente de bijoux fantaisie, suivant le principe de libre service

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

AC Franchise : Pouvez-vous nous expliquer comment vous avez créé votre réseau ?
Jean Couédor
: J'ai créé et développé Cléopâtre, première société de bijoux en libre-service en France. Nous l'avons tenue pendant 10 ans, cette société a prouvé le succès de la formule. Auparavant j'avais travaillé avec Mister Minit, c'est une expérience également intéressante que de faire partie d'une enseigne qui possède 4000 points de vente. Nous avons créé le réseau Astarté en 95-96. Depuis cette époque je travaille avec Mme Claudine Sadmi, ensemble nous avons une expérience forte de cette activité depuis 1987 finalement, qui nous permet de ne pas nous tromper dans nos choix.
ACF : Quels sont les avantages que vous apportez à vos affiliés ou à vos franchisés ?
JC
: Claudine Sadmi sait très bien choisir les produits qui vont marcher dans le contexte. Elle connaît la mode et prend toujours un temps d'avance. Nous ne faisons pas la mode mais nous savons quels produits vont se vendre pour l'accompagner. Ainsi en ce moment nous vendons les ceintures qui vont bien avec les jupons. Nous apportons le concept et nous accompagnons notre franchisé ou notre affilié du début du projet à l'ouverture, de A à Z. Les fonds de commerce sont de plus en plus chers. Celui qui en possède un, peut ainsi devenir affilié, l'avantage pour lui est que nous ne sommes pas son fournisseur exclusif, nous lui fournissons au moins 60 % de ses produits. La fourniture est identique pour le franchisé ou pour l'affilié. Nous livrons tous les produits prêts à vendre, avec l'étiquetage. Nous avons quatre saisons : fin janvier il s'agit de la collection printemps-été, fin juin nous faisons un raccord pour les soldes d'été, fin juillet nous fournissons la collection automne-hiver et courant novembre ce sont les produits pour l'hiver. Avec les bijoux il y a tous les accessoires tels qu'écharpes, ceintures, chapeaux si c'est la mode, lunettes de soleil, etc. A la fête des mères nous avons vendu des broches. Nous nous adressons à tous les âges.
ACF : Comment fonctionne le réseau ?
JC
:  Nous recherchons des affiliés capables d'investir ou possédant déjà un fonds de commerce. L'idéal est que le magasin se situe dans une localisation où il n'y a pas de concurrence directe près d'un Pimckie ou d'un Jennyfer... Un magasin Astarté est le plus souvent situé dans une ville moyenne, dans un environnement textile, avec beaucoup de passages. Nous avons par exemple un magasin qui a fait 450 000 € en 2004 (3 M F). Nous souhaitons en créer une dizaine dans l'année. Nous offrons toute la formation et l'accompagnement nécessaires. En particulier nous sommes à disposition au téléphone les lundis et mardis matin pour répondre à toutes les demandes. Il n'y a aucun droit à l'entrée, notre accord pour les affiliés est de fournir 60 % de la marchandise mise en vente.

Découvrez la franchise Astarte en vidéo
Rendez-vous sur AC
Franchise TV pour plus de vidéos

Place du concept sur son marché :

Astarté est une enseigne qui prend une longueur d'avance pour les tendances de la mode en bijouterie et accessoires, elle assure un bon écoulement des stocks.

Informations clés

  • Crée le: 23/09/05 10:00

Les franchises qui recrutent