Réserver en ligne et acheter en magasin : une tendance à suivre

La solution d'e-réservation SoCloz sur un site e-commerce propose d’attirer en magasin une clientèle web-to-store  (achetant sur internet mais venant retirer en magasin) mais désireuse ne pas acheter avant d’ avoir vu ou essayé un produit. Son président Jérémie Herscovic tend à démontrer dans une tribune libre comment la e-réservation deviendrait l’avenir du e-commerce.

La réservation en ligne : un nouveau mode de consommation ?

Sans ce service, le client n’aurait peut-être pas acheté en ligne, car il souhaite essayer le produit avant de l’acheter. Il aurait du fréquenter plusieurs magasins sans être certain d'y trouver le produit recherché. Avec ce service, il peut  réserver gratuitement en ligne son produit, et l’essayer en magasin en étant sur de le trouver à son arrivée. D’après une enquête SoCloz (sur 2 000 utilisateurs),  près de 85% des utilisateurs déclarent utiliser la e-réservation pour cette  raison.

C’est en cela que ce service constitue un nouveau mode de consommation en magasin.
Le e-commerce a tout profondément modifié l’acte d’achat : plus de zone de chalandise, des horaires d’ouverture et des informations en live 24/24. Pourtant, le e-commmerce ne représente que 9% des ventes de détails,. Les magasins demeurent le principal canal d’achat des consommateurs. Ceci se voit également au niveau de l’audience des sites e-commerce. En moyenne, 75% de leurs visiteurs viennent faire du pré-repérage et n’achètent pas en ligne avant d’avoir une expérience physique avec le produit.

L’e-réservation apporte un souffle nouveau au e-commerce et aux magasins physiques

L’ e-réservation permet de créer faire venir les internautes en boutique . elle créée un chiffre d’affaires additionnel améliorant de fait la rentabilité du site e-commerce. Elle est assimilable à un tunnel d’achat de l’audience web-to-store, complémentaire qui vient s’additionner à la conversion classique en ligne.

La e-réservation prend le relai du e-commerce et lui apporte un souffle nouveau. Aux dires des enseignes ayant adopté ce système, pour 1 achat en ligne près de 2 réservations peuvent être réalisées dans le meilleur des cas, 80 à 85% des réservations se concrétisent par une visite en magasin, 80% de ces visites en magasin se finalisent par un achat.

Les premiers chiffres montrent que les enseignes ont vu leur chiffre d’affaires magasins progresser de 2 à 3%. Il faut cependant mettre en place des dispositifs tout en impliquant les vendeurs et en réduisant le nombre de « réservant » qui ne se déplacent pas.
l’e-réservation constitue un nouveau mode de consommation en magasin et redonne un second souffle au e-commerce.

Autre article sur le même thème : la distribution physique et le e-commerce



Articles similaires

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - 13 jours

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - un mois

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 2 mois

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Informations clés

  • Crée le: 16/04/14 06:58

Les franchises qui recrutent