Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon exponentielle et comporte évidemment des risques. Aussi faut-il savoir sélectionner sa plateforme que ce soit en temps qu'’épargnant ou demandeur pour financer un projet.

Mettons-nous côté entrepreneur. Votre projet est bien avancé, il n’en est plus au stade de la simple idée. Aucune plateforme ne vous accordera un financement sans un projet construit. Vous avez fait un business plan,  mobilisé vos réseaux, rencontré des banques et décidé de faire appel au financement participatif. Alors comment s’y retrouver dans toutes les offres ?

Dans un premier temps, je dois déterminer le type d’aide que je sollicite : est-ce un don ? Est-ce un prêt ? Est-ce une demande plus conséquente avec investissement ou partenariat ? Dans un second temps, je dois choisir le type de plateforme qui correspond à mon projet : elle sera soit généraliste ? Spécialisée ? Locale ? quelques pistes pour vous aider.

Quel type d’aide je recherche ?

Un don : une personne physique ou morale me donne une somme d’argent sans rien attendre en retour : il s’agit d’un don. Elle peut également le faire en attente d’une récompense (tel musicien à besoin de vendre un certain nombre d’albums pour pouvoir financer sa création ; en échange les contributeurs recevront l’album ou une récompense (places de concert).

Un prêt : Nous sommes dans le cas de prêts classiques accordés par des particuliers avec un remboursement des intérêts étalés dans le temps.

Un Investissement et/ou des partenaires Une personne physique ou morale accepte d’investir dans un projet à condition d’acquérir des parts dans l’entreprise financée. Le contributeur devient « un actionnaire «  de l’entreprise qu’il soutient financièrement. formule classique mais qui vous permet de trouver les partenaires que vous n'avez pas dans votre environnement familial ou professionnel.

Comment choisir sa plateforme ?

Il existe plusieurs types de plateformes : généraliste, spécialisée, locale.
 
Les plateformes généralistes sont les plus connues et comptent le plus grand nombre de projets. Le risque d’être noyé au milieu de centaines de projets est à mettre en parallèle avec la possibilité de bénéficier d’un grand nombre de retours.
Les plateformes spécialisées sont plus sélectives et sont censées mieux maitriser les domaines qu’elles financent. A priori, vous serez confronté à un public averti et pourrez aller vers plus de détails dans votre projet. Vous courrez également le risque de vous retrouver en concurrence avec un projet similaire.

Les plateformes locales : elles défendent l’attachement aux racines, le rapprochement des clients potentiels et connaissent bien le marché local. Ce peut être une bonne piste si vous vous installez dans une ville moyenne ou en milieu rural ; elles sont moins stéréotypées dans leur démarche et peut-être plus dans l’esprit participatif.


Quelques conseils

Dans le but de minimiser le risque, certaines plateformes opèrent une sélection rigoureuse des projets, d’autres préfèrent donner leur chance à un maximum de créateurs. La fiabilité du service client en termes d’accompagnement est à prendre en compte.

Certaines plateformes fixe les taux d’intérêt,  d’autres préfèrent laisser une plus grande latitude aux investisseurs. Il faudra également intégrer le taux de commission de la plateforme de l’ordre de 3 à 5% de la somme empruntée.
Dans tous les cas, il sera nécessaire d’examiner le marché, et de puiser un maximum de renseignements sur les réseaux sociaux et blogs d’actualité.

L’expérience de votre futur partenaire devra également concerner les domaines de la finance, de la gestion de patrimoine, du crédit aux entreprises et des nouvelles technologies….  


Articles similaires

Négocier avec son banquier

par Deslandes Dominique - 7 mois

Les TPE (très petites entreprises) peuvent aussi obtenir des conditions privilégiées à condition de respecter certaines règles de négociation. Vous savez négocier avec un fournisseur, alors pourquoi pas avec un banquier ?

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - 8 mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Restauration américaine : Quelles opportunités en franchise !

par MA - 8 mois

Le premier Diner a vu le jour en 1872 grâce à Walter Scott qui a eu l'idée de vendre de la nourriture la nuit dans un wagon hippomobile couvert. Le concept de diner s'est développé au fil des années et on compte aujourd'hui un nombre croissant de ...

Informations clés

  • Crée le: 15/01/17 13:09

Les franchises qui recrutent