Franchiseur et financeur ?

L'apport des franchiseurs peut revêtir diverses formes mais peut-elle inclure l'apport de capitaux ? Le franchiseur participe parfois à l'investissement mais ce sont des cas rares car l'intérêt du franchiseur est normalement à l'opposé. On devient franchiseur pour se développer plus vite et prendre des parts de marché en laissant les franchisés financer les unitées à créer. Demander au franchiseur de financer peut paraître contre nature. 
Franchiseur et franchisé sont deux entités indépendantes qui signent un contrat de franchise fixant les devoirs et obligations de chacun. Le franchisé doit normalement disposer lui-même d'une partie des moyens de financer son affaire (souvent 30 à 40 % de l'investissement global) et trouver le reste auprès des banques et organismes financiers. Normalement le franchiseur n'intervient pas financièrement mais la réalité peut être toute autre pour aider un franchisé à se financer ou...pour mieux le contrôler.

Pour en savoir plus sur le financement de votre franchise, la rédaction vous recommande :
Les critères de financement pour ouvrir une franchise

Quels financements pour ouvrir votre franchise ?

Participation financiaire de certains franchiseurs

Certains franchiseurs, rares, proposent de prendre une participation permettant ainsi au franchisé de démarrer avec un très faible investissement personnel. On appelle ces formules : franchise participative, franchise associative, etc. Les franchiseurs arrivent ainsi à recruter plus facilement des candidats et gardent un peu plus la maîtrise. Les franchisés ne doivent plus autant courir de banque en banque pour trouver les fonds. Attention quand même cette situation demeure exceptionnelle car il ne faut pas oublier que le franchiseur aurait le plus souvent intérêt à ouvrir des succursales et non des franchises s'il devait apporter le financement.

Lisez aussi cet article :
Franchise participative ou associative

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 15 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - un mois

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 20/01/13 01:00

Les franchises qui recrutent