La méthode de co-marque ou comment rentabiliser son point de vente

Le co-marque ou co-branding est une technique marketing qui permet à plusieurs réseaux de mutualiser leurs ressources pour créer des synergies, innover, communiquer et donc de vendre plus. La tendance co-marque ou co-branding est apparue aux Etats Unis avec comme objectif de ne plus avoir d'heures creuses dans la journée sur un point de vente. On la trouve en particulier dans les réseaux de franchise de restauration rapide et les franchises alimentaire. Un courant de fond qui n'a pas encore investi la France mais qui pourrait donner des idées aux réseaux qui ont besoin de rentabiliser les points de vente et de faire évoluer le chiffre d'affaires.

Un exemple de 3 franchises de restauration aux Etats Unis

La franchise de beignets Dunkin' Donuts sert les clients beaucoup au petit-déjeuner, un peu dans la journée et le soir tard. La franchise de glaces et milk shakes Baskin-Robbins est plutôt opérationnelle de midi à l'heure de la fermeture. La franchise de sandwiche Togo's Eatery, a son heure de pointe plutôt au repas de midi et du soir. On constate donc que chacun a un créneau horaire différent et une offre parallèle et que le point de vente ne désemplit pas du matin au soir. La cohabitation de ces 3 franchises permet une offre large et variée et diminue les charges pour chacun des réseaux.
L'objectif est double : d'une part, élargir la cible en unissant les concepts, et d'autre part, mutualiser les coûts de fonctionnement.

Pour plus d'informations, découvrez les réseaux de franchise de restauration rapide et franchise de restauration à thème.


Bien choisir ses partenaires pour garder sa notoriété

Après avoir identifié les objectifs commerciaux de la stratégie de “co-branding”, l'enseigne doit faire preuve de beaucoup de discernement pour sélectionner son partenaire. Images identitaires, savoir-faire, offre complémentaire et pertinente, qui apporte une véritable valeur ajoutée aux clients. Le danger dans ce style de business est qu'une marque devienne prépondérante en termes de notoriété et cannibalise l'autre.

Quels sont les leviers à utiliser pour réussir un co-branding ?

La complémentarité entre les marques, le niveau de qualité et de notoriété et la recherche d'un bénéfice client. Si ces 3 items ne sont pas réunis, la stratégie co marque sera un échec. Pour être accepté par le consommateur, la collaboration entre les deux marques doit être perçue comme complémentaire, La mise en commun des valeurs et des compétences des enseignes devra prouver la supériorité du produit issu de la collaboration. C'est seulement si l'équilibre est exploité de façon équitable que chaque marque pourra accéder au « plus » attendu sans perdre son nom.
Il est important de s'assurer du niveau de qualité de chacun des marques pour éviter toute contamination vers une image de moindre qualité.

Une option en temps de crise

Cette stratégie peut permettre de remplir 3 objectifs en même temps : pérenniser les marques en enrichissant leurs contenus et leurs images, prospecter de nouveaux clients et réduire les investissements en recherche et développement ainsi que le budget de communication. Encore faut-il trouver le ou les partenaire (s) pour une opération qui doit avant tout être gagnant/gagnant pour tout le monde.

Articles similaires

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 17 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - 28 jours

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - un mois

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Informations clés

  • Crée le: 21/02/13 01:00

Les franchises qui recrutent