Le marché de l'eau en Franchise ?

Le traitement de l'eau est un marché déjà ancien mais aussi d'avenir. Pour autant, faut-il s'y aventurer et comment ?

Nous connaissons tous au moins une marque d'adoucisseur qui s'est développée par le porte à porte et le marketing direct avec des VRP commissionnés. Nous avons tous entendu parler de l'un de ces réseaux de vente directe parfois assimilables à de la vente "boule de neige" et qui proposent de la filtration et de la gazéification.

Aujourd'hui, la réflexion de certains acteurs sur le marché du traitement de l'eau consiste à remplacer les méthodes de vente parfois agressives par des méthodes plus "soft" avec de la pub, des magasins, des franchisés..... Mais il reste encore des afficionados du pied dans la porte et de la fausse réduction pour emporter une décision rapide avant d'être mis en concurrence ! Ces méthodes sont condamnables car elles ne permettent pas au consommateur de décider en pleine connaissance de cause. Elles permettent un gain immédiat pour le vendeur mais au détriment de l'image de marque et de la pérennité du réseau.

La première erreur à éviter, c'est l'illusion du produit révolutionnaire et exclusif. Qu'il y ait des innovations et des performances techniques est indéniable mais la notion d'exclusivité est généralement plus liée à une marque ou à un fournisseur intermédiaire qu'à un résultat défini. Et quand l'exclusivité sur un brevet est garantie, sachez qu'il existe souvent d'autres moyens d'arriver à un résultat identique.

La seconde erreur à éviter, c'est d'accorder trop d'importance à la notion de fabricant. La plupart fabriquent les boîtiers dans lesquels ils mettent les procédés actifs achetés ailleurs et donc également fournis à leurs concurrents.

La troisième erreur à éviter, c'est de croire que ce marché va se développer sans que certaines marges excessives ne soient "reproportionnées" sous la pression d'une concurrence qui devrait amener des entreprises plus puissantes à s'intéresser aux différents marchés de l'eau.

Et pourtant, l'arrivée d'acteurs plus importants qu'actuellement pourrait "débloquer" ce potentiel que chacun entrevoit.....Nous en reparlerons bientôt en dévoilant une véritable innovation.

Articles similaires

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 22 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - un mois

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - un mois

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Informations clés

  • Crée le: 12/01/10 01:00

Les franchises qui recrutent