L'encaissement en pleine évolution

Les enseignes adoptent de plus en plus l'encaissement en libre service et s'orientent vers le paiement direct par téléphone mobile ou carte de paiement ainsi que vers les coupons de réduction dématérialisés.
On compte environ 10 % de caisses automatiques en moyenne dans les hypermarchés, certains en offrant près de la moitié. Ces caisses assurent une plus grande fluidité du trafic. Il y a deux techniques possibles : le self-check-out pour les petits paniers, le client scanne ses articles et règle ses achats en libre service. Quant au self scanning, il permet aux clients ayant de nombreux achats de scanner ses produits dans le magasin au fur et à mesure. Il bénéficie ensuite du passage à une caisse réservée, sans vider son chariot. D'autres innovations sont en préparation ou en test.
Les distributeurs veulent également développer le paiement sans contact. Les clients n'auront plus besoin d'insérer leur carte bancaire, il suffira d'approcher une carte de paiement ou un téléphone mobile pour effectuer la transaction. Ces technologies permettent de réduire le délai d'encaissement de moitié. Les paiements seraient prévus pour des sommes suffisantes, de plus de 25 €.
De plus certaines enseignes travaillent sur la dématérialisation des coupons de réduction. L'utilisation du téléphone mobile est privilégiée. Des initiatives ont été prises qui permettent au client de visualiser directement sur écran les réductions dont il dispose en même temps que les messages promotionnels. En attendant des hypermarchés proposent déjà des tickets de caisse plus lisibles avec un classement par catégorie de produits et des informations précises sur le compte de fidélité. Certains vont jusqu'à inscrire un comparatif des prix… Courageux !...
Vu dans LSA

Articles similaires

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 17 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - 28 jours

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - un mois

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Informations clés

  • Crée le: 28/11/10 01:00

Les franchises qui recrutent