Les 5 sens au service du commerçant

Sentir, écouter, voir... Les clients qui entrent dans une boutique se font une première impression d'après leurs sens en éveil. De plus en plus de commerçants ont compris l'importance de ces premières sensations et mettent en pratique le marketing sensoriel.

Même si notre odorat n'est pas aussi développé que celui des animaux, rien de pire qu'une odeur nauséabonde dans une boutique pour rebuter la clientèle. Mais moins que cacher une mauvaise odeur, les magasins qui prennent soin de leur image olfactive recherchent une vraie identité à travers un parfum.

La technologie de diffusion de parfums est aujourd'hui très abordable financièrement et nombre de fournisseurs et prestataires de services se placent sur ce marché.

Même constat pour l'ouïe : fini le poste branché sur la station FM à la mode. Le son doit aussi être en totale adéquation avec l'image de l'enseigne. Les boutiques de prêt-à-porter l'ont bien compris et diffusent en boucle les musiques qui plaisent à leurs clients.

La vue est un sens plus complexe car c'est celui que l'homme a le plus développé au fil des millénaires. La modernité en ce domaine consiste à remplacer la PLV par l'ILV, c'est-à-dire l'information sur le lieu de vente ou la publicité interactive.

Les nouvelles technologies débarquent dans les boutiques. Les écrans plats au design étudié s'intègrent dans la déco du point de vente. Et les images ne se limitent pas à un petit clip passé en boucle.

Le contenu est devenu primordial. Quiksilver a été jusqu'à créer sa propre chaîne de télévision. Des sociétés se spécialisent dans la définition de tels contenus. Il est prouvé que la diffusion d'un film sur un produit augmente automatiquement les ventes de ce dernier.

Autre possibilité de la vidéo : l'information interactive. On ne compte plus les bornes interactives qui regorgent de renseignements pour le client. Idéal quand la surface de vente est trop petite pour tout placer en rayon ou pour délivrer des information techniques sur un produit très spécifique.

       

Articles similaires

La grande distribution vit mal la progression du commerce en ligne

par MA - 9 mois

C'est un fait! Les enseignes de grande distribution souffrent à cause de la perte d'intérêt des consommateurs pour les hypermarchés et l'impressionnante progression du commerce en ligne. Cependant, certains réseaux ont déjà lancé une contre-attaqu...

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 11 mois

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un an

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Informations clés

  • Crée le: 27/01/08 01:00

Les franchises qui recrutent