FRANCHISE BUSINESS CLUB (FBC)

Franchise conseil developpement recrutement Salon Franchise & Entreprise Spécialistes divers Fédérations et associations de la franchise

Activité(s) : Ateliers et échanges gratuits entre franchiseurs

Les effets de la crise économique dans les contentieux par Rémi de Balmann

Visionnez cette interview de l'avocat Rémi de Balmann en vidéo : "Les effets de la crise économique dans les contentieux" Réalisée par AC Franchise en 2012 pour le Franchise Business Club.

Le franchiseur est tenu d'apporter assistance à ses franchisés : formation, animation, transmission du savoir-faire... En contrepartie, le franchisé doit verser un montant fixé par la tête de réseau, un pourcentage proportionnel à son chiffre d'affaires. Mais aujourd'hui, à cause de la crise, certains franchisés ont du mal à payer les royalties. Rémi de Balmann, Avocat du cabinet D,M & D avocats, nous explique la nature de ces contentieux et nous apporte des conseils afin de les éviter.

Rémi de Balmann : "Il est certain que la crise que nous traversons, à laquelle nous sommes exposés depuis un moment, et qui malheureusement, risque de se prolonger, a changé la nature ou a renforcé certains contentieux. Il est à espérer que les tribunaux restent fidèles aux grands principes qui doivent régir la franchise afin que nous ne dénaturions pas le principe et le système.

Pourquoi cette crise est-elle porteuse de contentieux ? Parce qu'à l'évidence, avec une raréfaction du crédit et des problèmes de trésorerie, certains franchisés, car leur chiffre d'affaires a connu des baisses, peinent à payer et à acquitter régulièrement leurs royalties comme il se doit. Et nous avons tendance - et c'est ce que certains clients nous font ressortir - pour certains franchisés, à considérer que le franchiseur deviendrait le banquier.

Nous ne payons plus régulièrement car nous ne pouvons pas ou ne voulons pas réellement le faire et dès lors, risque d'enclencher un système vicieux puisque le franchiseur lui-même n'étant pas payé de ses redevances, il lui est beaucoup plus difficile et il devient illégitime qu'il porte une assistance soutenue à son réseau.

Les tribunaux se doivent d'être vigilants et les juges ne doivent pas sombrer eux-mêmes dans une sorte d'approche qui serait excessivement trop favorable aux franchisés, non pas en difficulté mais confrontés à ces problèmes de trésorerie parce que si tel devait être le cas, c'est tout le système qui s'enraye, c'est la tête de réseau elle-même qui risque l'assèchement et donc un système à ce moment là qui risquerait de patiner.

Que faire actuellement face à cette situation, pour précisément, légitimement, obtenir payement des royalties qui sont dues ?

Il faut que les franchiseurs redoublent d'efforts pour justifier qu'ils ne manquent pas à leurs obligations. Ils doivent alors communiquer en direction du réseau, ils doivent rappeler aux franchisés l'impérieuse nécessité qui est la leur, de régler leurs redevances. Ils doivent le faire en expliquant que c'est la contrepartie des apports et des assistances qui sont prodigués au réseau et puis lorsqu'un recouvrement devient nécessaire, il faut être en mesure de montrer que nous avons réglé du côté du franchiseur ponctuellement ses obligations.

Il faut donc que les rapports d'audit soient, aujourd'hui plus qu'hier, bien établis pour montrer que les visites ont été effectuées, que des conseils ont pu être prodigués, et encore une fois que nous sommes en droit d'exiger tout de même ce qui est l'obligation première du franchisé, c'est de payer."

Les derniers articles FRANCHISE BUSINESS CLUB (FBC)

Ne pas confondre vitesse et précipitation pour créer un réseau de Franchise

par MA - 3 mois

Olivier Mignot, Consultant Franchise management, prévient du danger de vouloir aller trop vite lors du développement de son réseau.

3 étapes fondamentales avant de devenir franchiseur

par MA - 3 mois

Sylvain Bartolomeu Consultant Franchise management, explique quelles sont les étapes à respecter pour déterminer si vous êtes prêt à lancer votre réseau de franchise.

Différence entre commission affiliation et franchise par Maître Nicolas Nadal de Juripole

par MARTINE MALATERRE - 4 mois

Dans le cadre de la commission affiliation, on parle d'un mode de distribution de produits et non de services. Dans ce type de contrat la tête de réseau reste propriétaire du stock de produits et la confie à ses commiss...

Informations clés

  • Crée le: 01/04/14 10:06

Les franchises qui recrutent