Les vitrines en évolution

Il semblait impossible de remettre en cause les bons usages de réalisation d'une vitrine à la fois attractive et esthétique, pourtant l'arrivée des nouvelles technologies pourrait changer la donne, en particulier grâce à l'interactivité avec le passant.
La vitrine est la première communication d'un magasin et de son enseigne, en particulier pour les franchises. Dans le prêt-à-porter c'est un élément déterminant d'invitation à entrer dans la boutique. Néanmoins, si l'on connait bien certaines règles d'esthétiques, il n'est pas facile de connaître les critères majeurs d'efficacité.

Diverses formes de communication

Pour attirer le passant, des enseignes ont pris la voie de la théâtralisation, en particulier au moment des fêtes, mettant en scène les produits proposés, d'autre choisissent le dépouillement afin que l'on puisse se concentrer sur le produit.
On voit aussi arriver la vitrophanie micro perforée. le principe consiste en la pause d'adhésifs visuellement très jolis et opaques de l'extérieur, mais qui permettent de voir la rue de l'intérieur. Cela donne une communication très efficace. Il ne faut négliger aucun détail pour faire passer un message et celui-ci doit être en premier lieu visible par tous. Avec des adhésifs grand format, vous vous assurez une bonne exposition.
Néanmoins les technologies qui permettent l'interactivité restent expérimentales. On peut disposer en effet d'une vitrine intelligente transformée en écran géant interactif multiservices et surtout tactile, une vitrine interactive capte les passants, les incitant à interagir avec la vitrine du magasin. Les expériences réalisées se limitent à la reconnaissance de présence pour respecter l'usager dans le milieu urbain et modifier le rapport à la publicité en la rendant non intrusive mais conviviale. Il s'agit de publicité sur le lieu de vente, se rapprochant des usages que le consommateur a pu acquérir en surfant sur internet.
Dominique Deslandes
Voir aussi l'article sur les écrans interactifs comme vitrine de magasin

Articles similaires

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 22 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - un mois

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - un mois

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Informations clés

  • Crée le: 11/12/10 01:00

Les franchises qui recrutent