Quel choix pour l'aménagement d'un magasin en franchise ?

Selon la nature du commerce et son niveau de gamme, les tarifs relatifs à l'aménagement d'un magasin de franchise peuvent varier considérablement. Une règle d'or donc : respecter la vocation de l'enseigne et s'adapter au quartier dans lequel il est implanté. Faut-il alors faire appel à l'agenceur maison du franchiseur ou préférer le recours aux petits artisans ?

Si le franchiseur exige, de façon légitime, le respect d'un certain nombre de règles pour donner aux magasins de la chaîne un look unique et facilement identifiable, celui-ci n'est pas en mesure d'imposer au franchisé de passer par ses propres services ou par une société qu'il a lui-même agréée. Le franchiseur peut chercher à convaincre ses partenaires de faire appel à un agenceur qui a fait ses preuves et avec lequel il a passé des accords. Certaines enseignes proposent même parfois des magasins clés en main dans le cadre d'un « pack » comprenant le droit d'entrée, la formation, le matériel.

Attention aux abus :

Les tribunaux ont, parfois, sanctionné des franchiseurs qui profitaient de leur monopole pour prendre des marges excessives sur l'aménagement des magasins. La loi et la jurisprudence interdisent aux franchiseurs de pratiquer une forme de vente forcée en imposant leurs aménageurs. Pour tout projet d'aménagement, le franchisé a donc tout intérêt à mettre plusieurs aménageurs en concurrence même si, bien sûr, un aménageur qui traite régulièrement avec la même enseigne sera souvent plus compétitif. 

Au-delà des tarifs pratiqués, la prise en charge de l'aménagement par un franchiseur ne garantit d'ailleurs pas toujours la bonne qualité des travaux. Il est en effet indispensable de distinguer clairement les travaux d'aménagement d'un magasin des autres prestations fournies par un franchiseur, et de savoir par qui ces travaux seront réalisés, afin de comparer leurs prix avec ceux d'aménageurs sans lien avec l'enseigne. L'essentiel reste d'obtenir un bon rapport qualité/prix...

Pour ouvrir à temps...

Dernier aspect de la réflexion, le respect des délais est un élément primordial pour le lancement d'un magasin en franchise. Celui-ci est généralement accompagné d'une campagne publicitaire et d'un planning précis de livraison de stocks, du matériel. Toutes ces opérations peuvent être bouleversées par des retards dans les travaux. Face à cette problématique, faire appel à un aménageur professionnel permet de traiter avec un interlocuteur unique et donc de lui imposer des délais précis. Enfin, si le franchisé décide de faire appel à différents artisans, il est clair qu'il augmente d'autant le risque de retard. Dans ce cas, il sera préférable qu'il confie la coordination du chantier à un architecte (pour un coût compris entre 7 et 10 % du montant des travaux).

En général cependant c'est le franchiseur qui saura vous donner les meilleurs tuyaux sauf souvent si vous êtes le premier franchisé dans votre pays. Il faut bien entendu demander aussi l'avis des franchisés existants.

Audrey Caudron

Articles similaires

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 6 jours

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 3 mois

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

Des nouveaux franchisés ont ouvert un point de vente dans le métro bruxellois en 2016

par Sonia Tajouri - 8 mois

Des enseignes comme Carrefour, 5àSec, Di, Leonidas et Hello sont déjà présentes dans certaines stations du métro de la capital Belgique. En 2016, La STIB, la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles a enregistré l’ouverture de 14 nouveau...

Informations clés

  • Crée le: 09/08/16 14:05

Les franchises qui recrutent