Qu'est ce qu'une unité PILOTE ?

Pour prétendre avoir un savoir-faire, le franchiseur doit bien entendu avoir non seulement des idées mais aussi de l'expérience.

Cette expérience, il l'acquière habituellement dans des unités qui lui appartiennent, à savoir des succursales (même société que lui) ou des filiales (sociétés séparées qui lui appartiennent).

Unité pilote ou adhérents pilotes ?

Ces filiales ou succursales, ou certaines d'entre elles seulement, servent à améliorer le savoir-faire, à l'expérimenter ou à montrer au réseau le dernier niveau d'évolution du concept tel que les nouveaux franchisés le reproduiront. Qu'il s'agisse d'unités laboratoires ou de modèles à reproduire, le langage de la franchise les désigne sous le nom de pilote.

Mais il se peut aussi que le franchiseur ait passé des accords avec des adhérents pour qu'ils soient des pilotes. Soit parce que le franchiseur n'a pas investi lui-même dans une unité (Pourquoi ? Par manque de moyens ? Informez-vous bien) soit parce qu'il souhaite bénéficier d'autres réactions que celles de ses propres unités. (plus rare mais aussi plus sain)

Un bon conseil, ne pas entrer tête baissée dans un réseau sans pilote, le risque est grand et vous devez alors bien comprendre que c'est vous qui le prenez.

Lire aussi De l'obligation pour un franchiseur de tester son concept dans une unité pilote

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 27 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 13/10/12 02:00

Les franchises qui recrutent