Seulement 5 ans de non concurrence dans la franchise ?

Un nouveau règlement d'exemption a été adopté par l'Europe au printemps 2010. Il maintient à 5 ans l'obligation de non-concurrence or les contrats de franchise sont souvent d'une durée plus longue….

C'est une clause qui n'a pas changé, elle existe depuis 20 ans et se révèle absurde pour les franchises.

En effet la durée d'un contrat de franchise dépend d'abord des emprunts bancaires. Pour être supportables, ceux-ci doivent généralement aller jusqu'à sept ans. De plus il est admis que le retour sur investissement est lui aussi supérieur à cinq ans.
D'après le nouveau règlement d'exemption les obligations de non-concurrence peuvent soit représenter une exclusivité d'approvisionnement soit une obligation de ne pas vendre de produits en concurrence avec les biens et services du contrat.
Néanmoins le franchiseur peut imposer une obligation de non-concurrence post-contractuelle d'une année supplémentaire. Ce qui est paradoxal c'est qu'un franchisé demeurant dans le réseau aurait une obligation de 5 ans alors qu'un franchisé qui le quitterait aurait une année supplémentaire à respecter.
Le franchiseur peut éventuellement continuer à prévoir une durée d'obligation de non-concurrence supérieure à 5 ans avec le risque d'être contesté….

Lire aussi cet article : Clauses de non-concurrence et de non ré-affiliation : beaucoup de bruit pour pas grand-chose

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 27 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 05/12/10 01:00

Les franchises qui recrutent